La charpente, l’ossature de votre toiture

Levacher vous accompagne dans le choix et la pose de votre charpente. En effet, les différents types de charpentes varient en fonction de vos besoins (comble aménagés, comble aménageables, combles perdus…) et aussi en fonction de votre budget. Spécialisée dans la pose de charpentes dite « charpentes traditionnelles », l’entreprise intervient aussi bien dans le secteur du neuf que sur des projets de rénovation, en Ille-et-Vilaine et en Côtes-d’Armor.

Les bois de charpentes utilisés par Levacher

Levacher utilise plusieurs essences de bois pour la conception de ses charpentes. Fabriquées  en tenant compte des contraintes techniques, esthétiques ou encore économiques, les charpentes traditionnelles sont généralement réalisées en sapin, en chêne, en pin maritime ou en Douglas :

  • Le sapin blanc : c’est un bois tendre et résineux qui se colore légèrement en rouge vers le cœur
  • Le chêne : De couleur brun jaunâtre, c’est un bois de cœur lourd et peu résistant aux attaques d’insectes et de champignons
  • Le pin maritime : Bois d’espèce plus grasse à l’odeur prononcé de résine
  • Le Douglas : Ce bois résiste aux insectes et aux champignons et il est particulièrement utilisé dans les milieux « agressifs «  (bordure de mer, montagne…)

Les éléments constitutifs de votre charpente

  • La ferme : Elle constitue un élément essentiel d’un comble de toiture. Généralement, elle transmet le poids de la couverture aux porteurs verticaux, c’est-à-dire les murs et poteaux)
  • Les pannes : Les pannes sont les éléments de liaison entre les fermes. Il en existe 3 types :
    • Les sablières (posée sur les murs)
    • Les pannes ventrières (positionnées en milieu de pan de toit)
    • Les pannes faîtières (positionnées en haut de toit, aussi appelé faîtage)
  • Les chevrons : ils répartissent le poids de la toiture sur les pannes
  • Les liteaux : Ils sont cloués sur les chevrons et reçoivent les matériaux de couverture (tuiles, ardoises…)